Rencontrez André Trabet, auteur en autoédition

Publié le : 13/06/2018 - Catégories : Actualités , Interview
 Rencontrez André Trabet, auteur en autoédition

Rencontre avec André Trabet, auteur de « L’orgue de barbarie ».

« L’orgue de barbarie » est votre septième ouvrage. Pourquoi avez-vous choisi ce thème de la noblesse et des troubles familiaux ?

Parce que la crise du textile a été une réalité historique dans notre région et que la bourgeoisie, plus que la noblesse viennoise, a été particulièrement touchée. Quant aux troubles familiaux, c’est du grand classique.
Le titre du roman est une sorte de fil rouge. L'orgue est un cadeau fait par un officier allemand à un petit-fils de châtelain, deux protagonistes du livre.

Comment avez-vous procédé pour vos recherches historiques ?

J’ai une imposante bibliothèque personnelle et puis il y’a Internet, notamment pour les références à l’armée allemande pendant la guerre.

J'ai également fait appel à mes souvenirs d’enfant pendant l’occupation. Souvenirs chargés d'émotions, marqués à jamais dans ma mémoire. D'ailleurs, beaucoup de mes lecteurs m’ont dit qu'ils ont véritablement ressenti un vécu à travers ces pages, ce qui donne un supplément d'âme à ce roman.

Quand est-ce que vous avez publié votre premier ouvrage ?

En 2005, c’était « Raconte-moi Vienne Sainte et Maudite ». Cet ouvrage a été porté à l’écran par France 3 et la Compagnie Lyonnaise de Cinéma sous le titre « de Ponce Pilate aux Templiers, Vienne cité sainte et maudite », un super documentaire de 52 minutes, en quatre langues.

Il s’agit de l’histoire de Vienne, racontée par le Rhône et ponctuée de nombreux dialogues entre les personnages qui ont fait l’Histoire.
J'ai décidé d'écrire ce premier livre car j’ai ressenti le besoin de mettre l’Histoire de Vienne à la portée de tous.

 

Etes-vous toujours animé par la même envie ?

Oui, et sur des sujets plus divers. J'ai quelques idées en préparation ... Ce qui est certain, c'est que j'ai toujours été passionné par l'écriture, depuis l'apparition de la machine à écrire. Et je ne suis pas prêt d'arrêter.

Pourquoi avoir choisi Editions 7 pour éditer ce livre?

Je suis passé par d'autres circuits pour mes autres livres. Mais pour celui-ci, j'ai trouvé important de faire valoir le savoir-faire d'une entreprise viennoise.

 

Recommanderiez-vous l’aventure en autoédition avec Editions 7 ?

Oui, surtout pour ceux qui écrivent un premier ouvrage et qui ont besoin de conseils et de diffusion. Le contact s'établit facilement du fait de la taille humaine de la structure.

 

" L'orgue de barbarie ", d'André Trabet, 15€ aux Editions 7.

Partager ce contenu

Besoin d'un conseil ? Appelez-nous au 04 74 53 76 20