Les 5 raisons qui poussent les auteurs à choisir l''auto-édition ?

Publié le : 16/09/2019 - Catégories : Actualités , Aide à l'auto-édition
Les 5 raisons qui poussent les auteurs à choisir l''auto-édition ?

L'édition d'un livre semble très complexe. Cependant, de plus en plus d'auteurs deviennent à leur tour éditeur. Paradoxe, qui a son sens quand on sait que le nombre d'éditeur tend à diminuer alors que nous n'avons eu autaut de livres sur le marché de l'édition. 

1°) l'auteur est rapidement confronté au refus des éditeurs. Je parle ici d'éditeurs à compte d'éditeurs qui financent le livre de A à Z. C'est un risque important de lancer un nouvel auteur. Les raisons sont multiples et découragent les nouveaux auteurs. L'apparition de prestataire de services et d'imprimeur en ligne ou de quartier proposent des offres presonnalisées d'édition. Ex: impression de 1 à 500 livres avec une variété de papiers, formats, et finitions différentes. Des spécialistes en infographie sont pléthores sur le marché de la conception graphique. Des indépendants sont présents également pour corriger le livre. 

2°) Les services de plateforme pour diffuser son ebook/epub (version numérique du livre) sont nombreuses et assez simple d'accès. 

3°) l'auteur a compris via les blogs, page Facebook que les formalités administratives (dépôt à la BNF et attribution d'un ISBN) sont assez faciles et rapides.

4°) L'auteur est libre de choisir sa couverture, créer sa propre mise en page avec la police qu'il souhaite. Il contrôle sa distribution, et le nombre de dédicaces qu'ils souhaitent faire. 

5°) L'argent : l'auteur a des compétences de correcteur, d'infographiste, des talents relationnels pour placer ses livres chez quelques libraires, des connaissances pour promouvoir son livre sur internet. Il regroupe plusieurs métiers ce qui a pour conséquences d'augmenter sa marge commerciale. L'auteur édité par une maison d'édition à compte d'éditeur reverse maximum 10 % de droit d'auteur, sur un livre à 16 €, il gagne 1,6 €. Si l'auteur reverse 35 % chez un libraire et fais imprimer le livre chez un imprimeur ( ex  d'achat d'un livre de 200 pages en 100 exemplaires format A5 impression noire recto verso : prix moyen est de 6 € ) il reste pour l'auteur 16 – (30 % pour le libraire) – 6 € = 5,20 € soit + de 3 fois le montant perçu par l'auteur édité par un éditeur.

Pour 100 livres vendus : l'auteur gagne 520 € 

Pour 200 livres vendus : l'auteur gagne 1500 € car le coût de l'impression est plus avantageux ; en moyenne l'imprimeur vend les livres à 4 €.

On parle ici dans le cas où l'auteur passe uniquement par des libraires mais il est bien rare que l'auteur n'en vende pas en direct et par conséquent sa marge est d'autant plus importante.

Le système de l'auto-édition est gagnant lorsque l'auteur est prêt à se substituer sur un ou plusieurs fonctions de l'édition. 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)