L'autoédition Par Michel Revelin

L'autoédition Par Michel Revelin

Editions 7 : Est-ce que l’idée d’écrire vous animait depuis longtemps ?

Michel Revelin : « D'écrire un livre? Non. D'écrire tout court oui, car j'échangeais beaucoup sur internet, ou ailleurs, sur des sujets de société, avec des amis ou d'autres. »

 

Pourquoi avoir choisi ce sujet, si particulier et clivant ?

M.R : « Pourquoi ce sujet est plus clivant que d’autres ? Et plus particulier que d’autres ?

Effectivement, en tant que citadin on peut penser qu'il ne nous concerne que peu, ou s'il doit nous concerner ce serait simplement sous l'aspect de la défense inconditionnelle du loup à laquelle des arguments écologiques semblent nous contraindre d'y d'adhérer. Mais ce n'est pas aussi simple et aussi réducteur que cela.

Dans cet ouvrage, je me suis efforcé de rechercher quelle était la nature de cet engouement pour l'animal sauvage, sur quoi il se basait, s'il était socialement et écologiquement justifié.

A entendre les réactions d'opposition du milieu pastoral à la gestion actuelle du loup, je me suis également attaché à vérifier si elles étaient justifiées elles aussi.

Je suis finalement amené à constater, avec les scientifiques, que dans le cadre du pastoralisme et des alpages, le loup, indirectement, concourt à une perte de biodiversité par l'abandon et la fermeture des milieux (prairies d'alpages qui sont les plus productrices de biodiversité). Ce qui est un effet paradoxal de la protection d'un animal sauvage basée sur son rôle écologique. Il arrive à produire un effet environnemental contraire à ce pourquoi il est protégé. Sans oublier bien sûr l'impact sociologique sur le milieu pastoral qui ne peut être éludé.»   

« L'autoédition permet à des auteurs de pouvoir publier leur travail ce qui est une avancée face aux difficultés de se faire connaître.»

Est-ce votre premier livre édité ?

M.R : « Oui. Et avec les éléments dont je dispose et que j'ai extrait de la mouture initiale du manuscrit pour réduire le nombre de pages, j'ai matière à en construire un autre. Mais ce n'est pas d'actualité aujourd'hui tant que je n'aurai pas atteint l'équilibre financier sur le premier livre.»

 

Pourquoi avoir choisi Editions 7 et l’autoédition ?

M.R : « Je ne connaissais pas particulièrement cette maison d'édition auparavant, mais la proximité a été un élément important. C'est un ami qui m'a indiqué son existence. De plus le fait que des ouvrages historiques avaient été édités m'a également plu.

Recommanderiez-vous l’aventure en autoédition avec Editions 7 ?

M.R : « Pourquoi pas oui ! En précisant que l'autoédition exige une grande vigilance sur l'orthographe et sur la présentation générale. Mais elle permet indiscutablement à des auteurs de pouvoir publier leur travail ce qui est une avancée face aux difficultés de se faire connaître et reconnaître. De ce point de vue je ne peux que recommander l'aventure aux Editions 7 à quiconque souhaite faire connaître son travail.»